En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre entité ainsi que par des tiers afin de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts, la possibilité de partager des articles sur les réseaux sociaux, et la réalisation de statistiques d'audiences.

Plus d'informations sur les cookies

Depuis Août 2013
19394 visites
CITATIONS 1

1482-accueil

CITATIONS 1

°°°

ARTHUR SCHOPENHAUER : "Toute grande vérité passe par trois phases :

elle est d'abord ridiculisée,puis violemment combattue, avant d'être acceptée comme une évidence."

-------

PROVERBE CHINOIS : "Chaque brin d'herbe a sa part de rosée."

-------

ANGELUS SILESIUS : "Ami, sois patient. Celui qui veut se tenir devant le Seigneur doit d'abord marcher quarante ans parmi la tentation."

-------

CONFUCIUS : "La vie est vraiment simple, mais nous persistons à la rendre compliquée."

-------

SENÈQUE : "Le plus grand obstacle à la vie, c'est l'attente qui espère demain et néglige aujoud'hui."

---------------------------------

HERMÈS TRISMÉGISTE

(= ''trois fois très grand'')


- ''LE TOUT est en TOUT. LE TOUT est UN. LE UN est TOUT.''

---------------------------------

- ''Puisque tout vit et que la vie est UNE, Dieu est, certes, Unique. D'autre part, puisque tout, dans le ciel comme sur terre, est Vivant et que la Vie est Unique en Tout, la Vie créée par Dieu est Elle-même Dieu ; tout vient à la vie donc par les Oeuvres de Dieu et la Vie est l'Union de l'Ame et de l'Esprit...''

Source : Hermès Trismégiste - Voir site : http://consciencecosmique.e-monsite.com/pages/citations-favorites/

---------------------------------

- ''Ni dimension, ni lieu, ni qualité, ni figure, ni temps ne peuvent être attribués à Dieu, car il est Tout. Le Tout traverse toutes chose et entoure toutes choses.''

- ''L'Ame est dans le corps, l'intellect est dans l'Ame, le Logos dans l'intellect, Dieu est donc leur Père à tous.''

- ''Ce n'estpas le fait de naître qui est la Vie mais la Conscience.''

Source : Hermès Trismégiste - Voir site : http://evene.lefigaro.fr/citations/hermes-trismegiste

---------------------------------

- ''Tu veux connaître le mystérieux secret ? Alors regarde au fond de ton cœur, c'est là que le secret est dissimulé. Le secret est caché en toi; là est la source de la vie et la source de la mort.'' ( Table d'Émeraude, Tablette XIII : Les clefs de la Vie et de la mort)

- '' Il y a l'Un, le premier, qui n'a ni commencement ni fin, qui a créé toute chose, qui gouverne tout, qui est bon, qui est juste, qui illumine et qui supporte.''

(Table d'Émeraude, Tablette XV : Le Secret des Secrets)

- ''L'âme de l'homme est toujours en mouvement, sans limite, une étoile qui file dans l'infini vers ce grand but où elle fusionnera avec la LUMIÈRE DU TOUT. Une lumière dans la lumière. Voilà ce que tu es maintenant si tu sais convertir ton regard. TU AVANCERAS TOUJOURS, SOUTENU PAR LA LOI DE LA CAUSE ET DE L'EFFET JUSQU'AU MOMENT OÙ LES DEUX DEVIENDRONT UN. LA CAUSE ET L'EFFET FUSIONNERONT DANS LA LUMIÈRE.'' (Table d'Emeraude, Tablelle XII : La Loi des causes et des effets et la Clef de la Prophétie)

Source : Table d'Émeraude - Voir site : www.onelittleangel.com/sagesse/citations/saint.asp?mc=228

Voir site : http://evene.lefigaro.fr/citations/hermes-trismegiste

---------------------------------

- « Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas ».

Source : Table d’émeraude : http://fr.wikipedia.org/wiki/Table_d%27%C3%A9meraude

Voir site : http://remacle.org/bloodwolf/erudits/hermestrismegiste/table.htm

---------------------------------

- ''« Il est vrai, sans mensonge, certain, et très véritable: Ce qui est en bas, est comme ce qui est en haut; et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, pour faire les miracles d'une seule chose. Et comme toutes les choses ont été, et sont venues d’un, par la médiation d’un : ainsi toutes les choses ont été nées de cette chose unique, par adaptation. Le soleil en est le père, la lune est sa mère, le vent l’a porté dans son ventre ; la Terre est sa nourrice. Le père de tout le telesme de tout le monde est ici. Sa force ou puissance est entière, si elle est convertie en terre. Tu sépareras la terre du feu, le subtil de l’épais doucement, avec grande industrie. Il monte de la terre au ciel, et derechef il descend en terre, et il reçoit la force des choses supérieures et inférieures. Tu auras par ce moyen la gloire de tout le monde ; et pour cela toute obscurité s’enfuira de toi. C'est la force forte de toute force : car elle vaincra toute chose subtile, et pénétrera toute chose solide. Ainsi le monde a été créé. De ceci seront et sortiront d'admirables adaptations, desquelles le moyen en est ici. C’est pourquoi j'ai été appelé Hermès Trismégiste, ayant les trois parties de la philosophie de tout le monde. Ce que j’ai dit de l'opération du Soleil est accompli, et parachevé. »

Source : La Table d’émeraude d’Hermès Trismégiste, père des Philosophes (traduction de l’Hortulain)

Voir site : Table d’émeraude : http://fr.wikipedia.org/wiki/Table_d%27%C3%A9meraude

---------------------------------

- ''Vrai sans mensonge, certain et très vrai.''

- ''Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut. Et ce qui est en haut est comme ce qui en bas, pour réaliser les miracles d'une seule chose.''

- ''Et de même toutes choses procèdent d'une seule, par la médiation d'une seule. Ainsi toutes choses naquirent de cette chose unique, par adaptation.''

Table d’Émeraude d’Hermès Trismégiste

Voir site : https://sites.google.com/site/grandoeuvre/Table-Emeraude

---------------------------------

- ''Le dieu Invisible est très apparent.''

- ''Le Beau et Le Bien sont en dieu seul et nulle part ailleurs.''

- ''Le plus grand mal pour les hommes est l'ignorance de Dieu.''

- ''Rien ne se perd et c'est par erreur que les changements sont appelés mort et destruction.''

- ''Le bien,…n’est nulle part ailleurs qu'en Dieu seul, ou plutôt, le bien est toujours Dieu lui-même. C'est donc une essence immuable, incréée, présente partout, ayant en elle-même une activité stable, parfaite, complète et inépuisable. L'unité est le principe de tout, le bien est la source de tout. Quand je dis le bien, j'entends ce qui est entièrement et toujours bon. Or, ce bien parfait ne se trouve qu'en Dieu seul, car il n'est rien qui lui manque et dont le désir puisse le rendre mauvais, il n'est rien qu'il puisse perdre et dont la perte puisse l'affliger; la tristesse est une forme du mal. Il n'est rien de plus fort que lui et qui puisse le vaincre, il n'est rien d'égal à lui et qui puisse lui nuire ou lui inspirer un désir. Il n'est rien qui puisse, en lui désobéissant, exciter sa colère, ni rien de plus sage qu'il puisse envier.''

- ''Le lieu est donc incorporel. Mais l'incorporel est divin ou Dieu. J'appelle divin, non ce qui est engendré, mais ce qui est incréé. S'il est divin, il est essentiel; s'il est Dieu, il est au-dessus de l'essence. D'ailleurs, il est intelligible, et voici comment : Le premier Dieu est intelligible pour nous, non pour lui-même, car l'intelligible tombe sous la sensation de l'intelligent. Dieu n'est donc pas intelligible pour lui-même, car en lui le sujet pensant n'est pas autre que l'objet pensé. Pour nous il est différent, c'est pourquoi nous le concevons. Si l'espace est intelligible, il n'est pas Dieu, il est l'espace. S'il est Dieu, c'est, non comme espace, mais comme principe de l'étendue. Mais tout ce qui est mu se meut non dans le mobile, mais dans le stable. Le moteur est stable, car il ne peut partager le mouvement du mobile.''

- ''Tout mouvement est donc produit dans le repos et par le repos. Ainsi, le mouvement du monde et de tout animal matériel ne vient pas du dehors, mais il est produit du dedans au dehors par l'âme, par l'esprit ou quelque autre principe incorporel. Car un corps ne peut mouvoir ce qui est animé : il ne peut pas même mouvoir un corps inanimé.''

- ''Ce qui est au dedans du corps, ce qui meut l'objet inanimé, voilà le moteur commun du corps qui porte et de l'objet porté. Jamais un objet inanimé ne peut mouvoir un autre objet inanimé. Tout moteur est animé puisqu'il produit le mouvement. Aussi voit-on que l'âme est appesantie quand elle a deux objets à porter. Il est donc évident que tout mouvement est produit par quelque chose et dans quelque chose.''

- ''Il n'y a pas de vide dans l'univers. Le non être seul est vide et étranger à l'existence. Mais l'être ne pourrait pas être s'il n'était plein d'existence. Ce qui est ne peut jamais être vide.''

- ''Tu prends pour vides des choses toutes pleines et toutes remplies…L'air n'est-il pas un corps? Oui, c'est un corps.''

- ''Qu'est-ce donc que Dieu? Dieu... est la cause de tout en général et de chaque être en particulier. Il n'a rien laissé au non être; tout être vient de ce qui est, et non de ce qui n'est pas. Le néant ne peut devenir quelque chose; il est dans sa nature de ne pouvoir être. La nature de l'être, au contraire, est de ne pouvoir cesser d'être.''

- ''Dieu n'est pas l'intelligence, mais la cause de l'intelligence; il n'est pas l'esprit, mais la cause de l'esprit; il n'est pas la lumière, mais la cause de la lumière. Les deux noms sous lesquels il faut honorer Dieu ne conviennent qu'à lui seul, et à aucun autre. Aucun de ceux qu'on nomme Dieux, aucun des hommes ni des démons ne peut en aucune manière être appelé bon : ce titre ne convient qu'à Dieu seul ; il est le bien et n'est pas autre chose... Tel est le bien, tel est Dieu...''

- ''L'unité, principe et racine de toutes choses, existe dans tout comme principe et racine. Il n'y a rien sans principe; le principe ne dérive de rien que de lui-même, puisque tout dérive de lui. Il est lui-même son principe, puisqu'il n'en a pas d'autre. L'unité qui est le principe, contient tous les nombres, et n'est contenu par aucun; elle les engendre tous et n'est engendrée par aucun autre. Tout ce qui est engendré est imparfait, divisible, susceptible d'augmentation ou de diminution. Le parfait n'a aucun de ces caractères. Ce qui peut s'accroître s'accroît par l'unité, et succombe à sa propre faiblesse lorsqu'il ne peut plus recevoir l'unité.''

- ''Voilà, ô Tat, l'image de Dieu, autant qu'on peut se la représenter. Si tu la contemples attentivement, et si tu la comprends par les yeux du cœur, crois-moi, mon fils, tu trouveras la route de l'ascension, ou plutôt cette image elle-même te conduira; car telle est la vertu de la contemplation, elle enchaîne et elle attire, comme l'aimant attire le fer.'' (Ainsi parle Hermès à son fils Tat)

Source :Hermès Trismégiste - Traduction Louis Ménard - Didier et Cie, Libraires-Éditeurs (1867)

Voir site : http://remacle.org/bloodwolf/erudits/hermestrismegiste/livre1.htm#VII

1485-fleur

Cont@ct: unlouis.tissot@orange.fr

Rencontre sur rendez-vous: 02 41 64 49 09