En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre entité ainsi que par des tiers afin de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts, la possibilité de partager des articles sur les réseaux sociaux, et la réalisation de statistiques d'audiences.

Plus d'informations sur les cookies

Depuis Août 2013
19394 visites
CITATIONS

LEVER DU SOLEIL

FRANçOIS D'ASSISE

(1182-1226)

« Ayez toujours la paix dans vos coeurs,

vous qui êtes venus pour apporter la paix aux autres. »°*

100-0471



PRIÈRE POUR LA PAIX

Seigneur, fais de moi un instrument de la paix.

Là où est la maladie, que je mette la santé.

Là où est la haine, que je mette l'amour.

Là où est l'offense, que je mette le pardon.

Là où est la discorde, que je mette l'union.

Là où est l'erreur, que je mette la vérité.

Là où est le doute, que je mette la Foi.

Là où est le désespoir, que je mette l'espérance.

Là où est la tristesse, que je mette la joie.

Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.

O Seigneur, fais que je ne recherche pas tant

à être consolé qu'à consoler,

à être compris qu'à comprendre,

à être aimé qu'à aimer.

Car, c'est en se donnant que l'on reçoit,

c'est en s'oubliant soi-même que l'on se trouve soi-même,

c'est en pardonnant que l'on obtient le pardon,

c'est en mourant que l'on ressuscite à l'éternelle vie.°*

IMG 1732



LA PRÉDICATION AUX OISEAUX

Mes bien chers frères les oiseaux !

Vous devez beaucoup à Dieu, et il faut que, toujours et partout, vous le louiez et le célébriez:car Il vous a permis de voler librement où il vous plît, et il vous a donné votre double et triple vêtement, et tout votre ornement délicat et multicolore ; et il faut aussi que vous sachiez gré au Créateur de cette nourriture qu'll vous accorde sans que vous ayez à travailler pour elle, et puis aussi de cette belle voix qu'il vous a donnée pour chanter !

Vous ne semez ni ne moissonnez, mes chers petits frères, mais c'est Dieu qui vous nourrit, et qui vous donne aussi des ruisseaux et des sources pour vous y désaltérer, et des montagnes et des collines, des rochers et des forêts pour vous abriter, et de hauts arbres, pour y bâtir vos nids ; et bien que vous ne soyez en état ni de filer, ni de tisser, il vous donne les vêtements nécessaires, ainsi qu'à vos enfants.

C'est que le Créateur vous aime beaucoup, ainsi qu'Il vous le prouve par toutes ces grandes faveurs dont Il vous a comblés. Mais vous, mes frères les oiseaux, il faut que vous gardiez bien d'être ingrats envers Lui, et que toujours vous vous occupiez activement à Le louer ! °*

100-0481



ADMONITION

Là où sont l'amour et la sagesse, il n'y a plus là ni crainte ni ignorance.

Là où sont la patience et l'humilité, il n'y a plus ni inquiétude ni colère.

Là où il y a la pauvreté et la joie, il n'y a plus ni désir ni souffrance.

Là où il y a le repos et le recueillement, il n'y a plus ni soucis ni agitations vaines.

Là où l'amour de Dieu garde les portes, le méchant ennemi ne peut plus entrer.

Et là où il y a la compassion et la charité, il n'y a plus ni biens superflus

ni endurcissement du coeur.

100-0117



CHANT DE LOUANGES

Tu es saint, Seigneur Dieu, tu es Dieu par-dessus les Dieux,

tu es le seul auteur des oeuvres miraculeuses !

Tu es le Fort, tu es le Grand, tu es le Haut !

Tu es le Tout-Puissant, tu es le saint Père et Roi du ciel et de la terre !

Tu es le Triple et l'Unique, le Seigneur Dieu par-dessus les Dieux!

Tu es le Bon, toute Bonté, le Bien suprême, le Dieu vivant et véritable !

Tu es l'Amour, tu es la Sagesse, tu es l'Humilité, tu es la Patience !

Tu es la Beauté, tu es la Certitude, tu es la Paix et la Joie !

Tu es notre Espérance, tu es la Justice et la Modération, et toute notre Richesse !

Tu es la Douceur, tu es notre Protecteur, tu es notre Défenseur et notre Garde !

Tu es notre Refuge et notre Force !

Tu es notre Foi, notre Espérance, et notre Amour !

Tu es la Grande Douceur de notre âme !

Tu es le Bien infini, le Grand et Merveilleux Seigneur, Tout-Puissant,

Tout Bon, Tout Compatissant, et notre Sauveur !

°* Source : Saint françois d'Assise -Johannes Joergensen- Traduction du danois : Teodor de Wyzewa - Librairie Jules Tallendier (1979)

100-1436



---------------------------------

FRÈRE LAURENT DE LA RÉSURRECTION

(1614 - 1691)


- « Dans la voie de Dieu, les pensées sont comptées pour peu, l’amour fait tout. »°*

- « Il faut que tout le monde avoue que Dieu est incompréhensible et que pour s’unir à lui il faut priver la volonté de toutes sortes de goûts et de plaisirs spirituels et corporels, afin qu’étant ainsi dégagée, elle puisse aimer Dieu sur toutes choses ; car si la volonté peut en quelque façon comprendre Dieu (au sens de le saisir) ce ne peut être que par l’amour. »*

- « C’est là tout notre métier, mes frères, d’adorer Dieu et de l’aimer sans se soucier du reste. »°*

- « Tous les beaux discours que j’entends faire de Dieu, ce que j’en peux lire moi-même ou ce que j’en peux sentir, ne me saurait contenter ; car, étant infini dans ses perfections, il est par conséquent ineffable, et il n’y a point de termes assez énergiques pour me donner une idée parfaite de sa grandeur. C’est la foi qui me le découvre et qui me le fait connaître tel qu’il est. J’en apprends plus par son moyen en peu de temps que je n’en apprendrais en plusieurs années dans les écoles. »°*

- « Je fais ce que je ferai dans toute l’éternité, je bénis Dieu, je loue Dieu, je l’adore et je l’aime de tout mon coeur. »°*

100-0158



- « JE vois Dieu par la foi, et je le vois d’une manière qui pourrait me faire dire quelquefois : je ne crois plus, mais je vois, j’expérimente. »°*

- « Ayant trouvé dans plusieurs livres des méthodes différentes pour aller à Dieu et diverses pratiques de la vie spirituelle, j’ai cru que cela servirait plutôt à embarrasser mon esprit qu’à me faciliter ce que je prétendais et que je cherchais… et je commençais à vivre comme s’il n’y avait que lui et moi au monde. »° *

- « La présence de Dieu, c’est de se plaire et de s’accoutumer en sa divine compagnie, parlant humblement et s’entretenant amoureusement avec lui en tout temps, à tout moment, sans règle ni mesure. »°*

- « Je n’eus pas peu de peine à cet exercice, que je continuais malgré toutes les difficultés que j’y rencontrais, sans me troubler ni m’inquiéter lorsque j’étais distrait involontairement. »°*

- « La foi et la charité, c’est Dieu lui-même. »°*

°* Source : L’expérience de la présence de Dieu - Éditions du Seuil - 1948

100-1438

Cont@ct: unlouis.tissot@orange.fr

Rencontre sur rendez-vous: 02 41 64 49 09