En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre entité ainsi que par des tiers afin de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts, la possibilité de partager des articles sur les réseaux sociaux, et la réalisation de statistiques d'audiences.

Plus d'informations sur les cookies

Depuis Août 2013
19378 visites

100-0121

RUDYARD KIPLING

(1865 - 1936)


- ''Les mots sont la plus puissante drogue utilisée par l'humanité.''

- ''Il n'y a pas de plus grand pëché que l'ignorance, souviens-t-en.''

- ''Tu ne peux à la fois choisir la liberté et te faire l'esclave du plaisir de vivre.''

Source : http://www.babelio.com/auteur/Rudyard-Kipling/2266/citations

SI

tu peux voir détruit l'ouvrage de ta vie

Et sans dire un seul mot te mettre à rebätir,

Ou perdre en un seul coup le gain de cent parties

Sans un geste et sans un soupir,

Si tu peux ëtre amant sans ëtre fou d'amour,

Si tu peux ëtre fort sans cesser d'ëtre tendre

Et, te sentant haï, sans haïr à ton tour,

Pourtant lutter et te défendre ;

SI

tu peux supporter d'entendre tes paroles

Travesties par des gueux pour exciter des sots,

Et d'entendre mentir sur toi leurs bouches folles,

sans mentir toi-mëme d'un mot ;

Si tu peux rester digne en étant populaire,

Si tu peux rester peuple en conseillant les Rois

Et si tu peux aimer tous tes amis en frères,

Sans qu'aucun d'eux soit tout pour toi ;

SI

tu sais méditer, observer et connaïtre,

Sans jamais devenir sceptique ou destructeur,

Rëver, sans laisser ton rëve ëtre ton maïtre,

Penser, sans n'ëtre qu'un penseur ;

Si tu peux ëtre dur sans jamais ëtre en rage,

Si tu peux ëtre brave et jamais imprudent,

Si tu peux ëtre bon, si tu sais ëtre sage,

Sans ëtre moral ni pédant ;

SI

tu peux rencontrer triomphe après défaite

Et recevoir ces deux menteurs d'un mëme front,

Si tu peux conserver ton courage et ta tëte

Quand tous les autres les perdront ;

Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire

Seront à tout jamais tes esclaves soumis

Et, ce qui vaut bien mieux que les Rois et la Gloire,

Tu seras un homme, mon fils.

(Source : Texte offert sans référence)

Voir :

- ''Histoire comme ça'' - Livre de Poche Jeunesse (2007)

-''Le livre de la jungle'' (1899)

-''Contes des indes et d'ailleurs'' - Mercure de France et Librairies Associées (1960)

- Site : http://kiplinginfrench.free.fr/kipling.html

100-0114

JACK ENSIGN ADDINGTON

 

''Quand nous comprenons que le monde visible est à l'image du monde invisible de l'Esprit, nous n'en avons plus peur. Dominant, par le processus créatif de vie, l'existence physique, nous sommes à même de faire la paix avec elle.

Voici les trois niveaux de la conscience d'être qui composent la Trinité de Vie :
1 . La conscience d'être Esaü qui dépend de la force physique et de la puissance matérielle.
2 . La Conscience d'être Jacob qui supplante celle d'Esaü. Elle a constamment peur d'être rattrapée par Esaü et détruite par lui parce qu'elle ne s'appuie que sur l'intellect.
3 . La conscience d'être Israël, c'est la conscience d'être Christ, la conscience de fils de Dieu. Elle émerge après que la conscience d'être Jacob ait fait face à toutes les situations adverses possibles et qu'elle les ait surmontées en trouvant en chacune d'elles les bénédictions de Dieu, la connaissance de ce que tout est bien parce que Dieu est partout présent.
Cette allégorie est une de celles qui sont les plus révélatrices dans la Bible. Elle révèle le déroulement qui se produit dans la vie de chaque homme tandis qu'il cherche à découvrir sa vraie nature. Car chacun cherche la compréhension spirituelle ; chacun a le désir inné d'accomplir sa nature spirituelle. Le grand psychiatre, le Dr. Carl Jung, a dit que tous ceux qui, ayant dépassé trente cinq ans, venaient  lui demander de l'aide recherchaient en réalité Dieu.
Jacob et Esaü sont ces jumeaux qui se combattent en chacun de nous. Esaü, l'entendement charnel, centre son attention sur les choses de la chair, sur le côté matériel de la vie. C'est ce que l'on appelle notre côté animal. Jacob représente le côté intellectuel qui cherche à surmonter le côté animal, physique. À mesure que la compréhension de l'homme se développe, le mental supplante le physique, mais il ne doit pas s'arrêter dans sa croissance ; Jacob doit devenir Israël.
Celui qui est sensible au côté intellectuel de sa nature pense avoir tout découvert. Il y a là tant de connaissance à explorer, tant de livres à lire, tant de lois à expérimenter. Mais il s'aperçoit qu'à de certains moments un appel à l'Infini, par une courte prière, lui a permis de transcender les lois mentales, psychologiques, d'effacer les péchés, c'est-à-dire les erreurs du passé et d'accomplir des miracles. Il sort à présent du mental et entre dans la vie spirituelle. Telle est la divine évolution.''

(Les mystères de la Bible - Éditions du Dauphin - 1983)

°°°

''La technique de l'auto direction.
C'est la façon dont nous utilisons notre esprit conscient qui détermine la maîtrise que nous aurons sur notre vie.
C'est l'esprit conscient qui dirige. C'est là que nous choisissons le genre de pensées qui servira de moule pour notre vie future.
Vous êtes le centre, tout se ramifie à partir de vous. Vous choisissez la direction. Tout se passe dans la pensée, votre pensée. Vous choisissez votre orientation. Ce peut être vers le succès ou l'échec. À vous de décider. c'est un processus intérieur qui peut vous apparaître sans importance, mais quand vous verrez l'effet que l'auto direction a sur votre vie, vous aurez beaucoup de respect pour cette technique.
Vous seul pouvez donner des ordres à votre subconscient. Ce que les autres pensent de vous ou acceptent pour vous, n'a d'effet que si vous l'acceptez pour vous-même. En changeant vos pensées, vous changez votre réalité. La chose la plus importante que vous puissiez apprendre dans votre vie, c'est que vous seul choisissez vos pensées et que vos pensées forment votre univers.
''Si vous pensez que vous êtes battu, vous l'êtes. Si vous pensez que vous n'osez pas, vous n'oserez pas. Si vous voulez gagner, en pensant ne pas pouvoir, il est presque certain que vous ne le pourrez pas.
Si vous croyez que vous allez perdre, vous êtes vaincu. Parce qu'au-delà de l'existence, nous découvrons que la volonté d'une personne engendre le succès, tout dépend de son état d'esprit.
si vous croyez que vous êtes inférieur, vous l'êtes. Vous devez penser grand pour vous élever. Vous devez avoir confiance en vous, avant même de gagner un prix.
La dure bataille de la vie, ce ne sont pas toujours les plus forts ni les plus rapides qui la gagnent, mais l'homme qui tôt ou tard remporte la victoire est celui qui pense qu'il en est capable.'' (Walter D. Wintle)
''Le mot clé de la réalisation des buts - MAINTENANT !
Beaucoup de gens ne réalisent pas leurs buts parce qu'ils pensent au futur : ''Demain, je ferai ces appels téléphoniqes ; l'an prochain, je vais atteindre mes quotas ; dans dix ans je serai à l'aise.'' Et demain ne vient pas. L'année prochaine est toujours à venir. Les buts sont comme la carotte au bout du bâton qui fait courir l'âne. Quelle que soit la vitesse à laquelle ils courent, le but reste toujours devant eux, hors d'atteinte. C'est pourquoi je vous dis : LE SECRET C'EST D'UTILISER LE MOT CLÉ : MAINTENANT !
Ce principe exige qu'on utilise le présent quand on se fixe des buts. Le but doit être accepté dans l'esprit MAINTENANT, pas demain ou dans tout autre temps futur. Il y a un temps pour les semences et un temps pour les moissons. Il y a un temps pour se fixer des buts et un temps pour voir leur matérialisation. Il y a un temps pour travailler et un temps pour se reposer. Toute chose se réalise et se manifeste à nous en son temps, et nous lui préparons la voie en pensant MAINTENANT.
Le fait de penser MAINTENANT précipite le temps et souvent le résultat attendu arrive plus vite...  Jésus pensait en terme de MAINTENANT. On dit que la langue araméenne (la langue de Jésus) s'exprimait seulement au présent. Le Notre Père nous a été donné au temps présent. Jésus disait à ceux qui le suivaient :''tout ce que vous désirez, quand vous priez, croyez que vous le recevez et vous êtes exaucés.'' Fixez-vous des buts et puis créez l'image que vous les recevez. Et au moment propice ils se réaliseront. C'est ce qui explique que nos petits buts sans grandes conséquences se réalisent si vite. Nous n'élevons pas les mêmes barrières d'incroyances entre eux et nous... C'est une question d'ouvrir notre esprit à recevoir MAINTENANT.
Tous les buts doivent être acceptés dans l'esprit comme étant déjà accomplis et cela avant même leur réalisation extérieure.
Le Docteur Maxwel Maltz a écrit dans Psychocybernetics : votre mécanisme interne du succès doit avoir un but ou une cible. Ce but ou cet objectif doit être conçu comme étant déjà existant, sous forme réelle ou potentielle...
Le mécanisme automatique est téléologique, c'est-à-dire qu'il fonctionne quand on le met en présence d'un résultat final, d'un but. Ne vous laissez pas décourager du fait que les moyens pour l'atteindre ne sont pas apparents. C'est la fonction du mécanisme automatique de fournir les moyens quand vous lui fournissez un but. Pensez en termes de résultat final, et les moyens d'y arriver vont souvent se présenter d'eux-mêmes.''

(Comment se fixer des buts et les atteindre - Les Éditions Un Monde Différent Ltée - 1983)

°°°

''Pourquoi nous arrive-t-il d'échouer ?
Cela paraît si simple. Il nous suffit de détourner notre attention du problème pour ne penser qu'à Dieu. En fait, il faut que nous changions notre pensée. Et voilà précisément où la difficulté intervient ; nous ne parvenons pas toujours à détourner notre attention de ce qui nous perturbe pour la maintenir fixée sur Dieu...
Si nous comprenions bien ce qu'est le traitement spirituel, nous nous sentirions plus à l'aise pour nous en servir : en fait, le traitement spirituel est la clarification de l'esprit de telle sorte que la divine perfection de l'action de Dieu peut s'accomplir. La nature de Dieu est Vie parfaite. Dans la Bible, les mots ''en Son nom'' signifient ''dans Sa nature parfaite''. La nature de l'homme spirituel, fait à l'image et à la ressemblance de Dieu, est parfaite également... La maladie, la souffrance ne sont pas voulues par Dieu ; ce sont les inventions de l'homme ; c'est lui qui entrave le cours de la Vie parfaite par ses pensées négatives auxquelles il permet de le maîtriser...
Les trois pas d'un traitement spirituel...
1. Reconnaissance de l'Omniprésence... nous assure que, où que nous soyons, Dieu est toujours là. L'Omnipotence de Dieu nous assure de Son pouvoir transcendant....
2. Conviction intime ... Il s'agit de faire en sorte que Dieu soit une Réalité présente dans votre vie. Il s'agit de vous identifier à Dieu. Il y eut le cas du grand swami hindou qui méditait en samadhi jour et nuit sur Dieu, pendant que son corps était ravagé par un cancer. Il n'identifiait pas tout son être à la Vie-Dieu,esprit et corps. Si Dieu est tout en tout, nous ne pouvons pas dire : ceci est de Dieu, et ceci n'est pas de Dieu. Tout est l'essence de Dieu, nous devons comprendre que l'Omniprésente Bonté de Dieu se traduit dans l'expérience humaine ; que, si grave que soit le problème, Dieu, Intllegence Infinie, connaît la solution parfaite. Il nous faut la conviction de ce que nous ne pouvons être séparés de l'Omniprésence... conviction veut dire ici : identification à Dieu, et acceptation des attributs de Dieu dans notre vie et dans nos affaires. En un mot, il s'agit d'accepter immédiatement et définitivement L'Omniprésence.
3. Lâcher prise... lorsque nous nous tournons vers Dieu, il faut lui faire confiance, agir comme s'Il avait déjà répondu à notre prière, alors qu'il n'y paraît encore rien. Il s'agit de lâcher prise du problème, de laisser faire Dieu. Lâcher prise signifie que l'on est siconvaincu de ce que tout est en voie d'accomplissement que l'on peut rendre grâces avant même que n'apparaisse la manifestation... Lâcher prise du problème, de la difficulté, de la maladie, c'est faire le pas final qui consiste à écarter le moi inférieur, limité, l'ego, afin que la Toute-Puissance puisse Se manifester. L'âcher prise, c'est accomplir l'ultime capitulation au Moi divin.''

(Le secret de la guérison - Éditions du Dauphin - 1981)

°°°

''Comment aimer.
Premièrement, vous aimez-vous vous-même ? Je ne parle pas d'orgueil ni de penser que l'on vaut mieux qu'un autre. Lorsque vous comprenez que Dieu est en vous et lorsque vous aimez Dieu, vous vous aimez donc vous-même, non pas votre petit moi, mais le Moi divin, spirituel. Cependant, vous êtes toujours VOUS. Jésus dit :'' Tu aimeras ton prochain comme toi-même.'' Prenez conscience de ce que vous êtes un être divin, spirituel, parfait, image de ressemblance de Dieu. Ce n'est que lorsque vous êtes capable d'aimer l'Éternel votre Dieu, au centre de votre être, que vous êtes capables d'aimer votre prochain...
Pour aimer véritablement, il faut vivre le principe d'Amour. J'entends par là qu'il s'agit de rejeter toute pensée de haine, de crainte, de ressentiment au sujet des autres. Il faut s'en tenir à l'Amour ; c'est le seul moyen de vivre de façon à jouir vraiment de la vie.
L'Amour dépend de vous.
On entend souvent dire : '' Coment puis-je aimer cet homme ? Il ne m'est même pas sympathique.'' Cet état de choses est fréquent. L'Amour ne dépend pas des attributs de l'objet aimé, mais de votre capacité à aimer. Il se peut que vous n'aimiez pas ce qu'un autre fait, mais lui, vous pouvez l'aimer. Si vous le haïssez, si vous avez contre lui du ressentiment, c'est à vous que vous faites du mal. Votre santé mentale et physique, votre bien-être et votre prospérité, dépendent de votre capacité à aimer. Je me permets de faire hardiment la déclaration suivante : Il n'y a jamais eu, il n'y aura jamais dans l'histoire de l'homme, un seul cas dans lequel la haine soit justifiable ou bénéfique à l'homme. La haine est destructrice au-delà de votre pouvoir d'imaginer...
Le véritable Amour se donne sans préjugé ni revendication. Ce que nous donnons nous le gardons. Le seul amour dont vous puissiez faire l'expérience est celui que vous donnez. N'ayez donc pas peur de le donner généreusement ; il provient de la Source infinie qui est en vous.''

(La Toute Puissance est en vous - Éditions du Dauphin - 1980)

°°°

''Avant même d'être capables de nous aider nous-même, par la guérison spirituelle, nous aspirons à aider les autres. Nous nous voyons nous-mêmes et les autres dans des états variés d'imperfection... Nous nous préoccupons du problème, nous nous efforçons de changer nos parents, nos amis, espérant les pousser sur un échelon plus élevé de l'échelle de la vie. Nos intentions sont des meilleurs mais nos méthodes sont vouées à l'échec. Jugeant sans cesse sur les apparences, nous sommes perpétuellement frustrés. " J'ai lu tous les livres", disons-nous," pourquoi n'ai-je pas réussi ? "
Nous échouons parce que nous nous limitons aux apparences... Pour être d'authentiques instruments de guérison, il nous faut voir à travers l'apparence et maintenir, coûte que coûte, la Vérité de l'Être. Quand nous tentons de changer les autres, nous ne faisons que maintenir notre pensée (créatrice) sur différents états d'imperfection.
La guérison véritable ne change pas l'autre ; elle révèle l'éternelle Vérité de son Être... Essayer de changer un autre c'est le voir imparfait... C'est céder à la vieille tentation de croire à la dualité du bien et du mal se combattant dans l'âme de l'homme.
Continuons de tourner le dos à ce que voient nos yeux. Si convaincante que cette image puisse être, ce n'est pas la Vérité. La Vérité ne peut jamais être changée, adultérée, ni obstruée. Il n'y a qu'une Vie. Il ne peut pas y avoir des degrés de perfection dans le Bien infini. La même perfection est partout présente ; le reconnaître libère la Vérité de l'Être qui se manifeste alors en tant que santé et intégrité là où semblait être la maladie. Les idées créatrices apparaissent là où elles semblaient manquer. L'abondance se manifeste là où prévalait la pénurie. Seule nous manquait la reconnaissance de l'Omniprésence... "Soyez donc parfaits comme votre Père céleste est pafait.". La reconnaissance de la divine Perfection partout présente est la Vérité qui nous affranchit et qui affranchit celui, celle pour qui nous prions... "Vous connaïtrez la vérité et la vérité vous affranchira." (Jean 8 : 32)''

Abundant Living
Extrait d'un article de Cornelia Addington
"Et moi, si je suis élevé, j'attirerai à moi tous les hommes."(Jésus)
Traduit par Mary Sterling -Unité Universelle Paris

img 2665 2

Cont@ct: unlouis.tissot@orange.fr

Rencontre sur rendez-vous: 02 41 64 49 09